Vin et Cuisine

il-prosecco

Les saveurs des produits locaux, le goût pour la bonne table, les boutiques des artisans qui donnent, avec les bistrots et les cafés, sur les arcades et les places font partie du climat persuasif qui se perçoit lorsqu’on se promène dans les rues du village, c’est le rythme lent de l’art de vivre « en asolant ». L’atmosphère d’Asolo ne serait peut-être pas la même sans la possibilité d’une halte à l’onothèque ou sans les parfums et les plaisirs de la table provenant d’une ancienne vocation onogastronomique.
Restaurants et trattorias, comme chaque chose à Asolo, sont des lieux intimes où goûter les plats d’une tradition culinaire simple et authentique, liée à la mutation des saisons et à l’influence vénitienne : des «sarde in saor» aux «bigoli in salsa», des soupes de champignons aux pâtes aux haricots, jusqu’à la chicorée de Trévise ou de Castelfranco, en passant par la citrouille, les asperges blanches de Bassano.
Un peu partout on peut goûter les typiques «cicchetti», bon vin ou spécialités amusantes à manger, comme la glace au sureau ou le «Tintoretto», variante du Bellini au goût de grenadier. On peut facilement imaginer, assis aux tables des cafés, les personnages célèbres qui ont séjourné dans cette ville au cours des deux siècles derniers, des poètes aux musiciens comme Robert Browning ou Gian Francesco Malipiero, aux célébrités comme Mastroianni et Catherine Deneuve, Yoko Ono ou beaucoup d’autres.

auto

A Asolo on peut encore trouver le pain cuit au feu de bois et, dans les boutiques onogastronomiques, on a l’embarras du choix entre la charcuterie locale, les vins, les eaux-de-vie, les huiles, les confitures et les délicieux gâteaux.
Les produits typiques de ce territoire peuvent être définis de niche, introuvables ailleurs ; ils se distinguent par l’attention à la culture biologique, par la défense de traditions antiques et de productions locales particulières, comme par exemple le maïs blanc perle et le fromage Morlacco, le fromage Bastardo et le Biso (petit pois) de Borso del Grappa, les haricots nains de Levada et les pommes de Monfumo, la production de l’huile de la zone au pied du Grappa, qui a ici son appendice le plus au nord, les cerises de Maser et le miel du Grappa.
Rouges vigoureux et blancs importants tels Merlot, Cabernet, Prosecco, Chardonnay, Pinot, Incrocio Manzoni. Sont les excellents vins de la région qui se servent sur les tables d’Asolo ou qui peuvent être dégustés dans les onothèques. Asolo est un pôle important de la production DOC «Montello e Colli Asolani» et les meilleures sélections locales ont même reçu de nombreuses reconnaissances.
Comprise dans le circuit national des Città Del Vino (Villes du Vin), chaque année en août avec la manifestation «Calici di Stelle» («Coupes d’Etoiles») [link à la page Home Page/Rendez-vous fixes/Liste complète] , comme dans d’autres villes du vin italien, sont célébrés par des dégustations les meilleurs vins du territoire et les produits locaux typiques.

Le Prosecco Asolo

auto

Asolo Prosecco DOCG

Couleur: jaune paille plus ou moins intense.

Parfum: vineux, caractéristique, légèrement fruité du genre moelleux.

Saveur: le sec agréablement et légèrement amer, n’ayant pas trop de corps, moelleux légèrement fruité.

DOCG Colli Asolani – Prosecco “mousseux”

Couleur: jaune paille plus ou moins intense, brillant.

Effervescence: évidente formation de petites bulles.

Dans le type avec refermentation en bouteille la mousse est légère, évanescente.

Parfum: agréable et caractéristique fruitée.
Dans le type avec refermentation en bouteille s’ajoutent des notes de croûte de pain et levure. 

Saveur: sec ou moelleux, frais, pétillant, fruité.

Dans le type avec refermentation en bouteille s’ajoutent des notes de croûte de pain et levure.

DOCG Colli Asolani – Prosecco “Mousseux Supérieur”

Couleur: jaune doré, brillant.

Effervescence: fine et persistante.

Parfum: agréable et caractéristique fruitée.

Saveur: de sec à moelleux, ayant du corps, agréablement fruité, typique.

La zone vinicole

auto
Le climat de la zona DOC Montello – Colli Asolani est typique de la zone tempérée, fruit de l’originale intégration entre les facteurs, lesquels, la latitude, la proximité de la Méditerranée et les facteurs climatiques qui agissent comme modulateurs. Entre ceux-ci on doit signaler de façon particulière le développement des reliefs, qui génèrent une vaste gamme d’effets dus à l’exposition, à l’ensoleillement et réchauffement de jour des flancs des collines ; l’accumulation nocturne d’air froid, spécialement sur les versants du Monte Grappa et aux effets des régimes de brise provenants du bassin padano et de la vallée du Piave.

 

Elle se caractérise par ses étés chauds mais non étouffants et des hivers relativement froids, alors que les précipitations sont réparties de façon assez homogène sur toute l’année. 
Elle occupe une superficie d’environ 20.000 ha, en bonne partie en milieu collinaire, mais qui comprend aussi d’amples portions de plaine en raccordement des reliefs. L’aréole de la Valcavasia met en évidence les caractéristiques des versants préalpins. A l’intérieur du milieu collinaire s’alternent des calcaires marneux, marnes, argilites, silstones, grès et agglomérats qui se sont formés durant l’ère Tertiaire, fortement déformés par les mouvements tectoniques .

 

L’alternance lithologique trouve aussi une immédiate réponse visuelle dans les formes des reliefs. Des structures plus compactes ont créé des paysages pus hérissés et rudes (Colli Asolani) alors que substrats plus malléables (marneux et argileux) ont généré dans le temps des formes plus douces en correspondance du Montello. La zone du Montello, de forme aplatie, fruit d’un cadre évolutif original et unique, met en évidence la présence d’étagements et phénomènes karstiques.
Ici les variétés typiques Bordelaises et Rhénanes, à la suite de la domination Napoléonienne, se sont enracinées en donnant de grands retours qualitatifs : Merlot, Cabernet et les divers Pinot et Chardonnay sont des DOC très répandus. A coté de ceux-ci, la Glera pour la production du Prosecco est sûrement le cépage le plus étendu et est le plus grand générateur de revenu pour la filière vitivinicole.
Il est très important de rappeler l’opération de récupération en cours du cépage Recantina et, en sous-ordre, de la Bianchetta.
L’Asolo Prosecco Supérieur DOCG et le Montello Supérieur DOCG se trouvent au sommet qualitatif des productions. Ce sont seulement quelques uns des produits de cet angle du Veneto riche d’histoire et traditions qui vante des vins aux sommets des plus importants concours internationaux.