Maglio

maglio

Le complexe qui se trouve dans la localité Pagnano aux pieds du coteau de Asolo, se compose d’un atelier de forgeron, d’un édifice de service derrière et de l’habitation. Dans la partie la plus antique, à côté d’une fenêtre gothique a été retrouvée une date « 1468 » et l’enseigne avec l’enclume. L’atelier utilisé depuis l’époque médiévale jusqu’en 1979 pour le travail du métal, profitait de la force motrice fournie par une déviation du torrent Muson. Le complexe a subi une modification d’usage devenant dans le cours du dix-huitième siècle un atelier de tissage de draps. Environ un siècle après, en 1770 vinrent rétablies les activités liées au travail du fer. En 1989 le complexe a été acheté par la Commune de Asolo, restauré et récupéré à usage culturel.