Le château de la Reine Cornaro

castello

Le Château, ensemble à la Rocca un des symboles du paysage asolano,  semble remonter au dixième siècle même si il n’y a pas de données certaines qui puissent indiquer l’origine de la construction. En 1242 il fut la demeure de Ezzelino de Romano et à partir de 1339 devint sièges des podestats vénitiens. À la fin du quatorzième siècle il fut soudé aux murs citadins, cette ultime construction fut commencée pendant la brève domination des Carraresi. Des quatre tours qui le caractérisaient il n’en reste aujourd’hui que trois, la tour civique ou campanaire, la tour Reata avec la fonction de prison et la tour du Carro maintenant comprise dans l’habitation contigüe dénommée la Torricella. En 1489 il devint la résidence de Caterina Cornaro et dans ce palais et dans son jardin Pietro Bembo y fit les dialogues « Gli Asolani ».Après la mort de Caterina fut radié à fonctions administratives et subit de nombreuses interventions de restauration. En 1797 s’installèrent les français et l’année successive la grande « Aula Pretoria », où les podestats vénitiens administraient la justice, fut transformée en théâtre. La partie occidentale du Château fut démolie en 1816. Reste aujourd’hui bien visible de chaque coté de la ville, la majestueuse tour de l’horloge.